Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Notre parti, c'est Gourin

Quand les abeilles meurent, c'est l'homme qui s'éteint !

5 Février 2015, 09:16am

Publié par Gilles Bolzer

Quand les abeilles meurent, c'est l'homme qui s'éteint !

Hier après midi, en pleine séance du sénat, Joël Labbé, sénateur du Morbihan a poussé un gros cri de colère.

Pourquoi ?

La raison principale est le rejet d'une résolution qu'il portait à bout de bras concernant l'interdiction des insecticides tueurs d'abeilles. Ses propos sont clairs concernant la déception très profonde qu'il a ressentie à l'annonce du résultat du vote de ses "camarades de jeu". J'emploie ces termes à dessein car quand on voit l'attitude de certains sénateurs et qu'on attend les ricanements de ces représentants de la République, on se demande vraiment quelle est leur utilité ?

La République a besoin d'être dépoussiérée et le coup de balai pourrait commencer par réduire considérablement le nombre de ces sénateurs plus préoccupés à défendre leur petits intérêts personnels et à flatter leur ego qu'à mettre la France sur les bons rails !

Quand je vois l'irrespect dont se parent certains d'entre eux (voir la fin de la vidéo) à l'encontre de l'un des leurs, certes nouveau dans l'hémicycle et très certainement encore naïf (mais est-ce un si vilain défaut ?), je suis écoeuré...

Je crois que l'avenir de notre pays et celui de la planète est mal en point.

Le poids des lobbies, le poids de l'argent et des narcissismes en tous genres nous tuent, non plus à feu doux, mais à la vitesse de la lumière ! Que des sénateurs, enfants très gâtés de la République (cf. article du JDN), se comportent ainsi m'amène à la conclusion suivante : ce n'est pas demain la veille que les Français iront se réconcilier avec la politique parisienne, complètement décalée du terrain, des aspirations et des problèmes de la vie quotidienne des citoyens de base !

Mesdames et Messieurs les sénateurs de la République, élevez le niveau intellectuel de vos débats et adoptez très vite une attitude plus digne et respectueuse car vous êtes les représentants des citoyens. Ne l'oubliez jamais sous peine de faire de cette République française, une démocratie qui n'en aurait plus que le nom sans en avoir l'âme...

Voir la vidéo du discours de Joël Labbé...

Commenter cet article