Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Notre parti, c'est Gourin

Cocorico au pays de Gourin !

20 Février 2015, 08:45am

Publié par Gilles Bolzer

Laëtitia Rivoal, 19 ans qui n'entend pas s'endormir sur ses lauriers
Laëtitia Rivoal, 19 ans qui n'entend pas s'endormir sur ses lauriers

Elle peut être fière d'elle notre jeune coiffeuse !

Elle mérite amplement ce qu'il lui arrive. Cela fait du bien d'ouvrir son journal le matin pour lire ce genre de nouvelles non ?

Bravo Laëtitia ! On compte sur toi pour la Corée du Sud car tu vas y aller c'est certain...

Ci dessous l'article du quotidien "Le Télégramme" de ce matin

------------------------------------------------------------------------------

La jeune coiffeuse Laëtitia Rivoal est devenue championne de France de chignon de mariée, dans la catégorie « mode dame junior », dimanche, à Rouen (Seine-Maritime).

Laëtitia Rivoal participait, dimanche dernier, au championnat de France de coiffure, à Rouen. Elle a confirmé ses excellentes aptitudes, glanant au passage un titre de championne de France de coiffure de mariée. Dans sa catégorie « mode dame junior », la jeune employée du salon Morgane Coiffure, à Gourin, a en effet remporté le premier prix de chignon de mariée, mais également le deuxième prix de chignon de soirée. « Le chignon, c'est artistique, c'est un travail très minutieux, des lignes à suivre, un esprit à respecter. Il faut aussi apporter sa touche de créativité, jouer avec les couleurs ».

En équipe de France

Il y a tout juste un an, Laëtitia Rivoal avait participé à un concours de coiffure interécoles organisé par la Fédération nationale de la coiffure, section Haute-Normandie. Elle avait obtenu un deuxième prix. Depuis, elle a fait du chemin. Elle a intégré l'équipe de France de coiffure, et a obtenu son brevet professionnel en juin dernier. Elle a participé au championnat de France à Paris en septembre (elle avait fini 7e), avec l'équipe de France. « Des concours comme Paris et Rouen, c'est vraiment la compétition et il y a des sacrifices à faire », reconnaît-elle. Car si Laëtitia Rivoal a des prédispositions pour la coiffure, elle avoue humblement que seul le travail permet de progresser. « Il ne faut pas relâcher, c'est en permanence. Je m'entraîne tous les jours ou presque, sur des têtes malléables implantées. Avant Rouen, j'ai pris ma semaine de vacances pour m'entraîner ». Une fois par mois, elle se rend aussi à Paris pour l'entraînement avec le staff de l'équipe de France. À ses frais. Une détermination qui force l'admiration de Fabienne, sa collègue de travail. « Laëtitia a de grandes qualités et un courage énorme. Chapeau ! ». Elle va au bout de sa passion et les nerfs peuvent lâcher à l'occasion. « Les têtes peuvent parfois voler », confie Fabienne avec un sourire complice.

Des projets

Pour Laëtitia Rivoal, le jeu en vaut la chandelle. « Ce sont des expériences incomparables. Et puis, ça permet de se situer par rapport aux autres ». Par la suite, elle aimerait préparer le brevet de maîtrise. Au chapitre de ses ambitions figure aussi le championnat du monde de coiffure. Le prochain aura lieu en Corée. « Il y a des sélections pour cela, mais pourquoi pas ». En attendant, parmi celles et ceux qui ont intégré l'équipe de France depuis un an, elle est celle qui présente la meilleure évolution.

© Le Télégramme - Plus d’information sur http://www.letelegramme.fr/morbihan/gourin/coiffure-un-titre-national-pour-laetitia-rivoal-20-02-2015-10532791.php

Commenter cet article