Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Notre parti, c'est Gourin

Mobiliser l'Ecole pour défendre les valeurs de la République

22 Janvier 2015, 15:42pm

Publié par Gilles Bolzer

Mobiliser l'Ecole pour défendre les valeurs de la République

Les propositions faites aujourd'hui conjointement par Najat Vallaud Belkacem (ministre de l'Education Nationale) et Manuel Valls doivent être analysées de près afin de pouvoir juger de leur opportunité et efficacité.

A première vue, ces mesures annoncées comme nouvelles ne le sont pas toutes. En effet, dans l'immense majorité des établissements du second degré et même dans ceux du premier degré, les enseignants n'ont de cesse de lutter pour affirmer leur autorité face à des élèves qui deviennent de plus en plus difficiles. Dire que l'on va restaurer cette autorité est donc exagéré et peut même être perçu comme une méconnaissance du système éducatif. C'est pour le moment, le seul reproche de taille que je peux faire à ce plan annoncé dans ses grandes lignes (voir fichier joint).

Pour le reste, certaines annonces doivent être prises positivement. Ainsi, renforcer l'apprentissage du Français, soutenir les élèves en difficulté, lutter pour une plus grande mixité sociale dans les collèges et lycées entre autres ne peut que susciter l'intérêt voire l'approbation des collègues enseignants.

Certains-es seront sans doute plus réserver sur les propositions plus citoyennes. Participer aux cérémonies avec les élèves ou chanter "la Marseillaise" par exemple. Mon opinion est que cela permet très certainement d'insuffler chez nos jeunes un esprit plus républicain en leur montrant concrètement ce qu'est le devoir de mémoire ou la défense de nos valeurs. Sur le fait de chanter ou non l'hymne national avec les élèves me laisse perplexe pour le moment. Je pense que ce n'est pas une priorité.

Par contre, créer une "ressources humaine" à disposition des enseignants pour leur permettre d'animer des débats en classe est un plus pour la profession. En effet, c'est une réelle difficulté de parler de la laïcité et de ce que ce concept revêt dans nos contrées bretonnes. J'imagine aisément ce qu'il en est dans les zones difficiles...

Cependant, et je terminerai sur ce point car il est crucial, rien ne se fera de bien sans un encadrement digne de ce nom. Permettre aux enseignants de dédoubler leur classe pour mieux prendre en compte l'hétérogénéité des élèves, abaisser le taux d'encadrement dans les classes du Primaire est un préalable à la réussite de ce plan.

J'espère très sincèrement que le ministère ne l'oublie pas !

Annonces gouvernementales du 22 janvier 2015

Commenter cet article