Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Notre parti, c'est Gourin

Coup de gueule !

15 Janvier 2015, 09:48am

Publié par Gilles Bolzer

Coup de gueule !

Quoi de neuf sur Gourin me direz-vous ?

Rien ou presque aurais-je tendance à répondre hâtivement. Mais à bien y regarder, certaines informations sont dignes d'intérêt et intéressantes à communiquer à la population de notre commune. Je dis surtout cela après la cérémonie des voeux à laquelle certains-es d'entre vous ont peut être assisté samedi dernier.

Certains faits et certaines paroles sont plus difficiles à accepter que d'autres et il revient à l'opposition gourinoise de s'étonner, de s'alarmer voire de s'opposer à ces derniers.

Ainsi, lors du Conseil municipal du 2 septembre 2014, la majorité nous annonçait que la commune de Gourin candidatait à l'Appel à Manifestation d'Intérêt National pour la revitalisation des centre bourgs. Gourin était alors parvenue à être pré-sélectionnée parmi d'autres communes de France sur des critères bien précis.

Nous avions, à l'époque, exprimé notre joie et approuvé ce dépôt de candidature faite conjointement avec RMCom. J'avais d'ailleurs écrit un très court article sur le blog le 6 septembre dernier (visible ici).

Or depuis, rien d'officiel. La population gourinoise consulte toujours autant l'article référencé ci-dessus car elle en attend des nouvelles... Samedi dernier, le maire de Gourin n'en a pas dit un seul mot ! J'annonce donc officiellement aux internautes qui me suivent que ce dossier gourinois n'a pas été retenu et que la mairie le sait depuis près de 2 mois... Je trouve logique d'attendre qu'un maire fasse état officiellement de l'avancement de certains dossiers surtout quand ces derniers sont importants pour l'avenir de la commune. Je n'ai jamais été partisan de basses polémiques et j'aspire plus à faire avancer les choses dans le bon sens. Mais enfin, je crois qu'ici les limites du raisonnable ont été dépassé largement ce qui m'autorise la critique. Pourquoi n'en avoir pas pipé un mot ? Toutes les hypothèses sont permises et je n'en avancerai aucune...

De la même façon, je trouve assez affligeant de présenter le bilan de l'exercice 2014 en annonçant des projets qui se feront quasiment exclusivement en 2015 voire en 2016 si ce n'est après...

Le centre de secours sera bientôt inauguré soit ! Mais le projet de gendarmerie n'en est qu'à ses prémices et les fonds qui serviront à construire le nouveau casernement ne seront pas tous municipaux loin de là ! Le centre de télétravail sera lui aussi financé par Roi Morvan Communauté (478 000€).

Ces 3 projets, mis en avant samedi dernier lors de l'allocution du maire, se font bien sur notre commune mais ils ne sont pas uniquement le fruit des investissements de la commune de Gourin. Les présenter ainsi confère presque au détournement de la vérité !

Enfin, lorsque l'on fait le tour des réussites gourinoises et que l'on met volontairement en avant certaines personnes (citées nommément) ou que l'on donne le nom d'associations ou d'équipes sportives qui ont obtenu des résultats ou des victoires, on évite d'oublier l'association qui fait le buzz depuis plusieurs semaines si on ne veut pas rallumer la guerre déclarée depuis plusieurs mois avec ses bénévoles !

Comment avoir oublié de parler du formidable succès populaire du Cinéma Jeanne d'Arc de Gourin ?

Comment ne pas imaginer qu'un discours savamment préparé (comme il se doit), puisse omettre l'évidence ?

Comment imaginer que cela relève de l'acte manqué voire d'une simple erreur de casting ?

Je n'en crois rien et je partage la colère des bénévoles présents samedi dernier dans la salle des fêtes. Ce sont pourtant aussi des Gourinois-es qui gagnent (près de 16 000 entrées payantes en 2014) et leur victoire et leur popularité transcendent toutes les générations car elle touche tous les publics.

Ignorer ce fait, ignorer les 50 bénévoles qui donnent de leur temps et de leur énergie c'est renforcer l'animosité entre les représentants de la commune et ceux qui s'investissent dans un projet auquel ils croient.

On peut ne pas partager les mêmes idées. Mais on doit respecter les gens !

Il est plus que temps de trouver un remède définitif à cette situation qui génère des tensions si on souhaite que cette "blessure morale" ne devienne une plaie mortelle. Il faut immédiatement réfléchir à toutes les conséquences que cela impliquerait pour notre commune et au delà d'elle puisque le public qui vient au cinéma est aussi un public hors canton !

Commenter cet article