Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Notre parti, c'est Gourin

Quand Réseau Ferré de France déraille en Centre Bretagne

29 Novembre 2014, 11:08am

Publié par Gilles Bolzer

Quand Réseau Ferré de France déraille en Centre Bretagne

"Quand Réseau Ferré de France déraille en Centre Bretagne" aurait pu être une manchette dramatique à la Une des quotidiens de presse. C'est pourtant aujourd'hui un titre tragi-comique qui doit toutes et tous nous interpeller.

J'avais déjà dénoncé sur ce même blog une forme de renoncement volontaire et un quasi abandon des pouvoirs publics relatif au développement et à la modernisation indispensable des infrastructures de transports dans le Centre Ouest Bretagne (cf article).

Mercredi dernier, RFF (Réseau Ferré de France) est venue à Carhaix présenter au public nombreux les différents scénarii possibles quant au développement de la LGV bretonne et de ses antennes bretonnes. car disons le tout de suite, ce développement que l'on appelle "la LGV bretonne" n'a de bretonne que le nom puisqu'elle ne concernera que la ville de Rennes. Quant à ses prolongations en Bretagne, il est facile de comprendre en regardant la carte que celles-ci n'auront quasiment aucun effet notable sur le reste de la Bretagne et aucun sur le Centre Bretagne !

Je suis donc en colère car, une fois de plus, que cela soit du domaine routier ou ferré, notre territoire est oublié !

Ne payons-nous pas les mêmes impôts que les autres ? Ne sommes-nous pas soumis aux mêmes contraintes ? La loi républicaine ne s'appliquerait-elle pas chez nous comme ailleurs sur le territoire ? L'égalité d'accès aux services publics doit-elle aussi pâtir des réductions et coupes budgétaires quand elle favorise certains appétits bien aiguisés et des projets particuliers ?

Je suis vraiment en colère quand le constat est aussi accablant et je me sens plus proche que jamais des citoyens-ennes de Carhaix lorsqu'ils protestent à juste titre lors de cette réunion (cf article joint) ou lorsque les salariés de l'hôpital de Carhaix dénoncent la gestion purement comptable de l'ARS (voir aussi l'article joint) !

Il y en vraiment marre de cette politique qui dénie le droit aux citoyens-ennes de déterminer leur propre avenir en ne les consultant jamais en dehors des scrutins officiels. La Vème République et ses arcanes ont pourtant prévu le recours au référendum dans la Constitution. Celui-ci n'est pas l'apanage d'un gouvernement ou d'un Chef de l'Etat quel qu'ils soient et décidé depuis Paris. Nous pouvons très bien en organiser aux niveaux régional, départemental ou local. Alors qu'attendons-nous ?

Commenter cet article